Église de cimetière Saint-Venceslas

Cette église d'origine gothique est mentionnée pour la première fois en 1399. Dans les années 1457-1479 elle appartenait aux Franciscains qui habitaient la maison numéro 67 dans sa proximité selon les légendes. Ensuite ils déménagèrent au couvent près de l'église Sainte-Catherine. En 1550, le curé Jan de Milevsko édicta un règlement que les habitants de Hradec devraient être enterrés près de l'église Saint-Venceslas mais le cimetière ne fut béni qu'en 1576.  En 1606, l'église fut reconstruite par les Jésuites mais elle fut saccagée par les soldats de Dampierre déjà en 1618 parce qu'ils ne réussirent pas conquérir la ville. En 1621, l'église fut réparée de nouveau. En 1801, elle fut détruite par un incendie dévastateur, pourtant en 1816 elle fut restaurée grâce aux contributions des bourgeois et des habitants des villages voisins qui y enterraient leurs défunts.
L'église a une seule nef, son presbytère est pentagonal et sa sacristie se trouvant sur le côté droit est rectangulaire. La tour tétraédrique est adjacente à la nef, au premier étage la tour passe en un toit octogonal et pyramidal caractéristique datant de 1878. A côté de la tour il y a une chapelle ouverte avec une peinture datant du XIXe siècle. Les traceries se trouvent sur les fenêtres gothiques du presbytère, celles de la nef sont sans traceries. Les vitres en couleurs sont faites par Fr. Schlinger.