Navigace  |  Obsah  |  Vyhledávání
CSENDEFRRUNLHU

Přeskočit navigaci


 

Église Sainte- Catherine avec le couvent des Franciscains et le petit couvent

kostel sv kateriny1

En 1478, Jindřich IV fonde et construit l'église et le couvent pour les remettre aux Franciscains. En 1619, les Franciscains furent expulsés par les protestants. L'église fut incendiée. Il fut refondé par Vilém Slavata. En 1625, la chapelle Sainte-Barbara fut terminée sur le côté nord de l'église, la chapelle sort en forme pentagonale de l'édifice de même que le presbytère de l'église (les peintures murales de la chapelle proviennent de František Reš). La chapelle est adjacente au couloir oriental du couvent terminé en 1644. Deux chapelles du type de rotonde – la chapelle du Saint-Antoine de Padoue en 1662 et la chapelle Sainte Portiuncula (la fête foraine célèbre de Jindřichův Hradec, nommée Porcinkule a lieu le premier dimanche en août) dans les années 1674-1675 – y furent aussi ajoutées. La chapelle Sainte Portiuncula est plus loin de l'église et est reliée avec l'église par un court couloir. Elle est richement ornée par les bandes en stuc dans le style du premier baroque et par les peintures du cycle de la Vierge Marie faites par G. Tencalla. En 1682, les reliques de Saint-Théodore y furent posées. En 1672, un portique à quatre colonnes toscanes y fut construit. Le maître-autel de la nef fut réalisé en 1804.  La sacristie abrite des armoires taillées en bois vers 1680 avec les figures des saints Franciscains. Devant l'église il y a deux statues baroques en pierre Saint-Jean Népomucène et Saint-Théodore, situées sur les deux côtés de la croix et construites en 1738. Le propre couvent des Franciscains – édifice à quatre ailes et à un étage autour de la cour – se trouve au nord de l'église. Le rez-de-chaussée comprend le cloître, initialement ouvert vers la cour par des arcs demi-cercles, en 1735 furent briqués dans la fenêtre. Le réfectoire vouté en berceau avec des lunettes dont les bords sont ornés par l'ornement en stuc est de valeur artistique. Le beau poêle rococo de 1780 réalisé par J. Hájek, maître de Jindřichův Hradec, est conservé également dans cet édifice.

Le « petit couvent » se trouve juste en face du couvent et est uni avec l'église par un couloir couvert à arcades. Il fut fondé par Anne de Münsterberg, veuve de Jindřich IV de Hradec, comme la résidence de veuve et l'hôpital pour lépreux en 1534. En 1598, l'hôpital fut éliminé et le « petit couvent » devient le siège de veuves. Catherine de Montfort fit construire le couloir de communication avec l'église. L'édifice fut reconstruite en style baroque dans les années 1750-1780, en 1801 elle fut incendiée et en 1849 la famille seigneuriale la vendit à la ville qui y plaça le tribunal, plus tard l'édifice se dégrada, en 2003 sa vaste reconstruction est terminée et l'édifice sert de nouveau aux besoins du tribunal.

11.4.2011 14:10:49 - actualisation 14.10.2014 11:52:01 | déchiffré 9272x | Vladislav Sochna

Recherche



 
Informační středisko město Jindřichův Hradec © 2011  |  Panská 136/I, 377 01 Jindřichův Hradec, Česká republika
tel. +420 384 363 546  |  e-mail: info@jh.cz
Mobilní verze stránek
load